Tags

, , , , , ,

Il est difficile pour moi (comme vous pouvez vous en douter) de poster ces photos.. mais bon je veux apporter le plus possible de supports à mon blog et traiter le sujet dans son entièreté. Puis pour moi c’est un pas de plus dans ma démarche de parler ouvertement et sans tabous de cette maladie à haut potentiel hontes en tout genre et d’en traiter tous ces aspects. Puis j’espère un jour pouvoir poster fièrement un avant/ après… 😉

Bon, voici la bête.

P1010911 P1010916 P1010902 P1010905 P1010944 en un mot : immondeJ’ai mal quand je vois ces photos. Je suis choquée de me dire que c’est MOI là dessus. Je trouve ça laid parce que c’est quand même très inesthétique. ça fait tout sauf sain, en bonne santé, rayonnant, attirant on va pas s’le cacher. C’est croûteux et ensanglanté…les croûtes et le sang suscitent naturellement le dégoût. Donc je me dégoûte. Ma peau me dégoûte et donc mon visage. Mon visage me dégoûte donc le reste de mon corps. Mon corps me dégoûte donc je me dégoûte presque entièrement. Cercle vicieux j’vous dis.

Comment je peux m’infliger ça ? 

J’ai déjà fais des crises plus défigurantes encore, là je dirai que c’était suite à une moyenne crise. Mais je n’avais pas pensé à prendre en photo (on évite au contraire toutes photos prises par des personnes malveillantes et voyeuristes qui sont là pour immortaliser notre peau monstrueuse et qui.. Ok j’me calme :D). D’ailleurs je sais pas pourquoi j’ai pris des photos à ce moment là. Je crois que je voulais prendre conscience de l’état dans lequel je mettais moi même ma peau d’une autre façon (autre que dans le miroir). Et c’est plus édifiant en photo que dans la glasse…Alors, évidemment, dans ces périodes j’ai les cheveux gras, attachés, et je suis habillée en sac à patate sombre… Je trouve ça fou de se faire ça. Je n’ai que quelques boutons de temps en temps facilement traitables. Je me trouve folle parfois. Parce que c’est pas raisonné et rationnel dans le fond. Mais le cerveau, soumis au toc, trouvera toujours une bonne raison pour vous convaincre et vous pousser à le faire. Fou.

 J’ai mal à ma peau 

Advertisements